The Blog

Comment (et pourquoi) faire une activité physique quand on a une sclérose-en-plaques ? Témoignage d’un bénéficiaire du programme SEPAPA

i Fév 11th No Comments by

Comment (et pourquoi) faire une activité physique quand on a une sclérose en plaques ? Témoignage d’un bénéficiaire du programme SEPAPA

Le programme SEPAPA est piloté par Pierre Zaenker, éducateur sportif et chargé de recherche pour le Groupe Associatif Siel Bleu, en partenariat avec AlSacEP et le professeur de Sèze. En diminuant la fatigue et en améliorant les capacités physiques (notamment de marche), ce programme de recherche vise à améliorer la santé et la qualité de vie des personnes atteintes de Sclérose en Plaques.

Après un diagnostic initial, les participants suivent un programme d’activité physique collectif ou individuel en fonction de leur niveau de fragilité. Après une phase expérimentale entamée en 2012, le programme a pu être dupliqué à Colmar, Strasbourg et Mulhouse en vue de sa généralisation partout en France. Une jolie réussite grâce au soutien de tous les donateurs de la Fondation Siel Bleu.

 «  Lors de ces séances, j’ai apprécié les cours pour les étirements, les exercices pour le renforcement musculaire et surtout le cardio sur le vélo. Cela m’a fait retrouver l’effort, repousser les limites comme avant d’être malade, lors de mes longues sorties de course à pied. Cela m’a fait comprendre que je ne pourrais plus faire de sport comme avant mais qu’avec un peu d’exercice régulier, la vie de tous les jours est améliorée […]. J’ai pris l’habitude le matin avant d’aller travailler de faire des étirements, des assouplissements pendant 4 à 5 minutes, et je me sens déjà mieux au quotidien. »

Témoignage recueilli auprès d’un bénéficiaire du programme.

Comments